Chapitre 2 : Premiers échanges.

Chapitre 2 : Premiers échanges.

 
 
 
Je restai silencieuse, regardant la victime de mon coup. L'homme leva la tête, toujours en frottant son nez. Je remarquais un liquide rouge goutter de ses mains.
 
« Ah ! Mais vous saignez, criai-je en m'éloignant de lui.
 
-Ah oui, remarqua l'homme en décollant ses mains rouges de sang.»
 
Mme. Tanaka s'empressa de prendre un mouchoir et de lui tendre. Il se pressa le nez pour tenter d'arrêter son saignement. Je me sentais mal à l'aise. Cette situation était entièrement de ma faute. Je triturais mes doigts, en faisant la moue. Cela attira l'attention du garçon qui posa sa main sur mon épaule.
 
« Ne t'inquiète pas, me fit-il en souriant . Ça m'arrive souvent je dois l'avouer, finit-il par dire en riant.»
 
Pour commencer, j'étais surprise qu'il me tutoie et en plus personne ne m'avait fait un aussi beau sourire, sauf ma grand-mère. Ma poitrine se serra. Je resta silencieuse à ses paroles. Mme, Tanaka vint briser le silence en s'approchant de nous.
 
« Ça va mieux Hayato ? Demanda la vieille femme.
 
-Oui merci ! Répliqua le beau brun.»

 
Alors il s'appelait Hayato, quel beau prénom. Il colle parfaitement avec son visage. Je ne cessais de le fixer. Je me mis à rougir, ce qui n'échappa pas à Mme,Tanaka qui nous proposa de venir avec elle dans son endroit secret. Je n'arrive pas à comprendre la vieille femme parfois.
Elle nous emmena dans la réserve de la bibliothèque, puis elle ouvrit une petite porte. Je fus surprise de ce que je vis derrière celle-ci. Un petit jardin, entouré de buissons ainsi que d'une barrière. Avec en son centre une petite table de jardin en fer forgé accompagnée de deux chaises. Elle nous incita à nous asseoir autour de la table et repartit pour préparer du thé. C'est comme ça que je me suis retrouvée dans cette situation gênante accompagnée du mystérieux garçon de la bibliothèque.
 
« Eh bien, fit-il en coupant le silence. Je ne pensais pas que mon après-midi se passerait comme ça !
 
-Je... Désolée, répliquais-je honteuse.
 
-Pourquoi ? Le coup de poing ? T'inquiète ! Je n'ai presque rien senti, répondit-il en riant.»
 
Son rire résonna dans ma tête et mes joues devinrent cramoisies. Les battements de mon c½ur s'accélérèrent. Je crus que j'allais faire un arrêt cardiaque. Par chance, Mme.Tanaka arriva avec un plateau de tasses de thé fumantes. Je laissais échapper un soupir de soulagement.
 
-Merci beaucoup Mme. Tanaka, lui répondis-je comme si elle était un miracle.
 
Je m'empressais de prendre la tasse et de la touiller pour passer mon malaise. Pendant ce temps, je sentis le regard d'Hayato se posé sur moi. Je fis mine de regarder autour de moi. Puis, Hayato se redressa et me tendit sa main. Je le regardais perplexe.
 
« J'ai oublié de me présenter, commença-t-il. Je m'appelle Hayato Sasaki, tu n'a pas besoin de m'appeler par mon nom de famille, après ce qui c'est passé... Enfin, je suis très heureux de te rencontrer, finit-il par dire souriant.»
 
J'approchais ma main de la sienne en tremblant légèrement. Il me l'a pris brutalement et me la serra. Son geste me fit le même effet qu'une décharge électrique, d'ailleurs j'eus un léger sursaut. Voyant que mon voisin commençait à s'impatienter, je finis par me présenter :
 
«Je... je m'appelle Asuka Nakamura, hésitais-je
 
Hayato ressaiera sa main autour de la mienne. Mon c½ur fit un nouveau bond dans ma poitrine, je rougis de plus belle. Je retira ma main et la pressa contre mon torse. Je me sentis idiote, j'avais 25 ans et je me comportais comme une gamine. Il faut dire que j'avais rarement ressenti un sentiment aussi puissant de toute ma vie. Je bus mon thé pour tenter d'oublier cet instant. Je lançais des regards furtifs vers Hayato qui ne semblait pas s'en rendre compte. Un silence s'installa soudainement. Mais ce n'était pas si désagréable à vrai dire. Je fermais alors les yeux quelques minutes. Malgré le bruit de la circulation, je parvenais à entendre le chant des oiseaux. Le bruit des feuilles qui bougeaient à cause du vent, me berça. Sûrement m'étais-je endormie, mais lorsque je rouvrit les yeux, Hayato n'était plus là.
 
Je sentis mon c½ur se serrer en ne le voyant plus. Enfin, après tout, il ne s'était rien passé de plus.
Alors que je me levais pour partir, je remarquais un petit bout de papier plier posé sur la table.
Je le pris et commençais à le lire. Je me mise à rougir, sur le papier il y avait écrit :
 
« Désolé de devoir partir si vite Asuka, mais j'avais un rendez-vous. Voici mon numéro de téléphone pour qu'on garde contact.
Bonne journée,
Hayato »
 
Un sourire se dessina sur mon visage. Je pris mon portable et enregistra son numéro, puis je quittais la bibliothèque. Je me sentais étrangement bien. Un sentiment venait de naître en moi et qu'est-ce qu'il était bon. J'arrivais finalement chez moi, dans mon petit studio.
Je m'assis sur mon canapé et pris mon portable. J'hésitais beaucoup à envoyer un message à Hayato. Après tout, on n'avait eu juste un contact. Heu non, c'est lui qui a reçut un contact, celui de mon poing. Je soupirais. Je me résignais à lui envoyer un message. Cela valait mieux pour l'instant. Ma journée qui avait commencé si mal c'était plutôt bien terminée.
 
Je finis par m'assoupir sur mon canapé, mon téléphone à la main, avec en tête le beau visage d'Hayato.





Chapitre 2 : Premiers échanges.

J'ai enfin réussi à sortir ce chapitre 2 ! Je voulais remercier xIchigo d'avoir corriger ce chapitre ^^ J'espère qu'il vous a plus ^^ 
Co-chan.

Tags : Chapitre 2 - Le garçon de la bibliothèque - Premiers échanges

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.120.254) if someone makes a complaint.

Comments :

  • ComicsManga

    07/06/2017

    Lucy-28 wrote: "Frappé quelqu'un au point qu'il saigne est une bonne technique de drague, faudrait que j'essaye xD
    C'était un bon chapitre, j'ai hâte de lire la suite **
    "

    Ahah XD je sais pas si la personne aimera x)

  • Lucy-28

    07/06/2017

    Frappé quelqu'un au point qu'il saigne est une bonne technique de drague, faudrait que j'essaye xD
    C'était un bon chapitre, j'ai hâte de lire la suite **

  • ComicsManga

    28/05/2017

    RPC-MitsukiXkawaii wrote: "j'ai adorer tout autant que le chap 1"

    Contente qu'il t'est plu ^^

  • RPC-MitsukiXkawaii

    28/05/2017

    j'ai adorer tout autant que le chap 1

  • ComicsManga

    27/05/2017

    Repertory-of-your-stars wrote: "Merci d'avoir prévenu, je l'ajoute de suite ! :3"

    ^^

  • Repertory-of-your-stars

    27/05/2017

    Merci d'avoir prévenu, je l'ajoute de suite ! :3

  • xIchigo

    27/05/2017

    Ok ^^ Merci d'avoir commencer !

    > De rien c:

  • xIchigo

    27/05/2017

    LES GUILLEMETS

    J'ai aussi repéré deux fautes que je n'avais pas vues tout à l'heure, je les ai directement corrigées ! J'ai mis les fautes sous ce format-là : {faute}.

    [...] = du texte, mais osef, déjà corrigé ou aucune faute
    [«] ou [»] = guillemets oubliées

    « Ah ! Mais vous saignez, criai-je en m'éloignant de lui.
    - Ah oui, remarqua l'homme en décollant ses mains rouges de sang. [»]

    [...]

    [«] - Ne t'inquiète{s} pas, me fit-il en souriant . Ça m'arrive souvent je dois l'avouer, finit-il par dire en riant. [»]

    [...]

    « Eh bien, fit-il en coupant le silence. Je ne pensais pas que mon après-midi se passerait comme ça !

    -Je... Désolée, répliquais-je honteuse.

    - Pourquoi ? Le coup de poing ? T'inquiète ! Je n'ai presque rien senti, répondit-il en riant. [»]

    [...]

    « J'ai oublié de me présenter, commença-t-il. Je m'appelle Hayato Sasaki, tu n'a{s} pas besoin de m'appeler par mon nom de famille, après ce qui c'est passé... Enfin, je suis très heureux de te rencontrer, finit-il par dire souriant. [»]

    [...]

    [«] - Je... je m'appelle Asuka Nakamura, hésitais-je. [»]

  • xIchigo

    27/05/2017

    Omg... Je viens de corriger pour les guillemets, ça a pas envoyé mon commentaire, j'ai pas pensé à le copier avant T_T

  • xIchigo

    27/05/2017

    "Je retira ma main est la pressa contre mon torse."
    et*

    "Il faut dire que j'avais rarement ressentis un sentiment aussi puissant"
    ressenti*

    "Malgré le bruits de la circulation"
    bruit*

    "mais lorsque je rouvrit les yeux"
    rouvris*

    "Je sentis mon c½ur se serrais en ne le voyant plus. Enfin, après tout, il ne s'était rien passer de plus."
    se serrer* ; il ne s'était rien passé*

    "Je pris mon portable et enregistrais son numéro"
    Là, ça serait plutôt "et enregistra son numéro", mais sinon pas de problèmes niveau orthographe !

    "c'est lui qui a reçut un contact, celui de mon point."
    reçu* ; poing*

    "Ma journée qui avait commencé si mal c'était plutôt bien terminer."
    C'est la journée qui [s'était plutôt bien terminée]. ^^

    "Je finis pas m'assoupir sur mon canapé"
    par* (Faute de frappe, j'en suis sûre è_é)

Report abuse