Chapitre 2 : Le soleil blanc.

Chapitre 2 : Le soleil blanc.

 
~Depuis le jour de ma naissance jusqu'à aujourd'hui, je ne pensais vivre un moment aussi intense, c'est comme ci tous ceux que tu pensais depuis toujours venais de s'effondrer, juste sous tes yeux. Je me retrouve, 5 ans après la fin du monde, devant les dernières personnes des souterrains que je verrai de ma vie, enfin j'espère pas.
 
-Bien, je pense que vous avez compris l'enjeu de votre mission, nous fit un homme moustachu et ridé. 
 
-Oui monsieur, répondit Haru d'une grosse voix, comme s'il était crédible comme ça.
 
-Oui, bougonnai-je.
 
~Le vieil homme me dévisage, puis il se retourne, il fouille dans son bureau. Puis, il nous tend un drôle d'objet en forme de bouteille d'eau. Il appuya sur un bouton, qui alluma l'objet. 
 
-C'est censé être quoi ? demandai-je en scrutant l'objet. 
 
-Il s'agit d'un détecteur d'oxygène jeune fille, il vous permettra de savoir où il y a de l'oxygène, il n'y a rien de plus simple, rétorqua l'homme en prenant un air supérieur. Il vous sera très utile là-haut, ensuite...
 
~Pendant que l'homme fouillait sont bureau, je regardai autour de moi, je me rendit compte que ce bureau était plus petit que ma chambre et en plus sentait la transpiration. C'était infect.
 
-Voilà, tout le matériel que vous aurez besoin se trouve là dedans, maintenant rendez-vous ce soir à 22h sans faute ! C'est clair ? nous demande-t-il.
 
-Oui monsieur, répondis-je avec Haru.
 
~En parlant d'Haru, il est bizarre aujourd'hui, hier il était en train m'enlacer et maintenant il garde ses distances. Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez lui ! Moi qui commençait à l'apprécier... Je suis curieuse de savoir ce qu'il pense à cet instant.
 
-Bon voyons voir ce qu'il y a dedans. Et ben ! Tiens une combinaison, il doit être pour toi, me fit-il en me tendant une combinaison jaune et noire.
 
~Je pris la combinaison avec dégoût, mais ce qui me dégoûter le plus c'est l'attitude de Haru envers moi, je ne comprends rien. Sa promesse c'est du vent ? Pourtant il avait l'air très sérieux lorsqu'il me l'a dit. Je le regarde un instant, il a l'air plutôt bien pour quelqu'un qui vas pour risquer sa vie pour pas grand-chose. Il relève la tête. Nos regards se croisent, mais il détourne vite la tête.
 
-Je vais me changer, fit-il en partant dans les toilettes.
 
-Moi aussi, répondis-je dépiter.
 
~Lorsque je rentrais dans les toilettes et que je commençais à me changer, les larmes se mirent à couler le long de mes joues. Pourquoi j'ai si mal dans ma poitrine, cette douleur me déchire le c½ur. Lorsque ma tenue fut enfiler, je me regarde dans le miroir, je mouille le visage avec de l'eau et  l'essuie avec une serviette accrochée sur le mur. Je sors des toilettes, pour découvrir avec horreur, Haru entrain de se changer en dehors des toilettes ! Je retourne dans les toilettes, mais ma curiosité me pousse à jeter un coup d'½il. Manque de chance, il est déjà habillé. C'était quoi cette sensation, d'habitude j'aurais crié comme une folle, mais là je n'arrivais pas à sortir un mot. Je finis par sortir des toilettes, rouge de honte. Haru me dévisage un instant, puis il s'approche de mon visage, mon c½ur bat la chamade. Il pose une main sur mon visage et me souris. Qu'est-ce qui m'arrive, je suis toute rouge !
 
-Mais, dis-moi pourquoi tu as les yeux rouges ? demande-t-il en regardant mes yeux.
 
-Heu... Je..., je ne trouvais pas les mots, je pouvais pas dire la vérité. Il me prendrait pour une gamine.
 
~À cet instant, je ne compris pas très bien ce qui c'est passé, Haru c'était rapproché et ma embrassé sur le front. Je n'ai jamais reçu un baiser sur le front par un garçon, autre que mon père. J'ai bien cru que mon c½ur aller exploser. Il me prit ensuite dans ses bras.
 
-Ne t'en fait pas, je suis là. Et je tiendrai ma promesse quoi qu'il arrive, me fit-il, comme s'il avait lu dans mes esprits.
 
~Si on prend du recule, cette situation est drôle, un garçon qui enlace une fille avec une combinaison de plombier jaune et noir. En repensant, j'en ris.
 
-Bon il fadrait y aller non ? lui fis-je en reculant.
 
~Je n'avais pas fait attention au T-shirt d'Haru qui était par terre, je glisse dessus et me retrouve par terre. Mais en fait, il est mou le sol ou c'est moi. Je me retourne pour découvrir avec horreur que je suis tombé sur Haru. J'étais tombé au niveau de son torse, mais c'était gênant. Je me lève et je l'aide à se relever. Il ne me dit pas un mot.
 
-On y va ! me lance-t-il avec froideur.
 
-Ou...Oui, répondis-je en regardant le sol.
 
~Pendant les 20 minutes de marche qui nous séparer du lieu de rendez-vous, je sentis une tension qui pesait entre moi et Haru. On ne s'adressait pas un mot. Nous arrivâmes devant une grande porte blindée, devant celle-ci, un groupe de personnes, dont mes parents, nous attendaient. La peur montait de plus en plus, je sentais tous ses regards remplis d'espoir me dévisageant. Les quelques minutes qui suivirent furent les plus longues de toute ma vie. Des types avec des smokings nous parlaient de plus de chose, mais je ne comprenais rien, j'avais trop peur pour essayer de les écouter. Haru me fixait depuis un petit moment, il s'approcha de moi et me pris par la main. J'étais surprise et en même soulagée.
 
-Bien, maintenant, vous allez vous avancer jusque devant la porte, nous fit un homme.
 
~Lorsque l'on se trouvait devant la porte, un silence s'installa dans le public. Des hommes nous tendirent des masques, des sacs qui pesés une tonne et il nous donnèrent le détecteur d'oxygène. Je mis mon masque et mes lunettes avec précaution. Après qu'on soit près, nous fîmes nos adieux à nos parents et le moment arriva.
 
-Surtout, ne lâche pas ma main, me fit Haru en me regardant
 
~Je lui répondis d'un simple geste de la tête, la peur de savoir ce qu'il y a de l'autre côté de la porte me pétrifier. Après quelques secondes, la porte s'ouvrit mais au lieu de tomber dehors, on avait un long couloir sombre et poussiéreux à traverser. Nous avançâmes, je regardai une dernière fois les souterrains et mes parents avant que la porte ne se ferme. Voilà la porte vient de se fermer. Un frisson me parcoure tout le corps. Haru me regarde.
 
-Aller ! On y va ? me demande-t-il toujours en me tenant la main et en me souriant.
 
~Il sourit alors qu'on va bientôt aller dans un lieu inconnu. Il est bizarre. Je lui réponds d'un simple geste de la tête, je n'ai pas envie de parler. 
 
-Ben alors, tu as perdu ta voix ? fit-il en riant.
 
-Comment peux-tu rire dans un tel moment ? criai-je à bout de souffle.
 
~Haru me dévisage perplexe. Il rougis, puis il redeviens normal, il me regarde.
 
-Je suis aussi inquiet que toi, mais on est tous les deux alors on n'a rien à craindre, me fit-il en esquissant un sourire. Maintenant nous avons une mission à accomplir, alors on va traverser ce couloir ensemble et revenir dans notre ville ensemble !
 
-D'ac...d'accord. répondis-je gêner 
 
~Nous traversâmes le couloir en très peu de temps grâce aux grandes enjambés de Haru. Enfin nous arrivâmes devant une porte avec écrit dessus: DANGER, NE PS OUVRIR CETTE PORTE ! J'eut un mouvement de recul mais Haru me pris par la main et me dit: "Ensemble!". Il ouvrit la porte. D'abord je n'arrivais pas à distinguer le paysage. Je levais les yeux au ciel pour me rendre compte que le soleil était blanc...
 
A suivre.
 
 
 
Chapitre 2 : Le soleil blanc.


Enfin le chapitre 2 ^^ Je suis contente l'avoir fini, toutes les idées que j'avais en tête sont bien ressortis :) Bref, je n'ai rien d'autres à dire alors bonne lecture (:
 
  <----Chapitre 2 
  Chapitre 3 --->  

Tags : Chapitre 2 - Fiction - Le soleil blanc

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.120.254) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Decim

    17/04/2017

    ok :3

  • ComicsManga

    17/04/2017

    Decim wrote: "Ouais bien sûr pas de problème c: ( avant j'étais correctrice x)"

    Ahah >3< Fini de lire les chapitres je te laisse tranquille >w< (si tu veux tu peux être dans mes V.I.P pour voir mes articles secrets, dont le chapitre 4)

  • Decim

    17/04/2017

    Ouais bien sûr pas de problème c: ( avant j'étais correctrice x)

  • ComicsManga

    17/04/2017

    Decim wrote: "Un chapitre qui nous plonge directement dans le coeur de l'histoire, avec un Haru charmant, il y'a quelques fautes, surtout de temps qui gêne un peu la lecture.
    J'ai hâte de voir la suite ( donc j'vais regarder le chapitre 3 maintenant mdrrrr x)
    "

    Hihi >w< ça te dirai de corriger mes chapitres >w<

  • Decim

    17/04/2017

    Un chapitre qui nous plonge directement dans le coeur de l'histoire, avec un Haru charmant, il y'a quelques fautes, surtout de temps qui gêne un peu la lecture.
    J'ai hâte de voir la suite ( donc j'vais regarder le chapitre 3 maintenant mdrrrr x)

  • ComicsManga

    25/08/2016

    Dreamy-Dimy wrote: "gentil affectueux/ froid silencieux"

    On peut dire qu'il ne contrôle a pas ses sentiments après tu peux dire qu'il est bipolaire si tu veux ^-^

  • Dreamy-Dimy

    25/08/2016

    gentil affectueux/ froid silencieux

  • ComicsManga

    25/08/2016

    Dreamy-Dimy wrote: "cool! J'aime vraiment ton histoire ^^ mais dis moi haru est bipolaire? '^'"

    Merci et non pourquoi '^'

  • Dreamy-Dimy

    24/08/2016

    cool! J'aime vraiment ton histoire ^^ mais dis moi haru est bipolaire? '^'

Report abuse